Mes dramas coréens

19 novembre 2016

8/ It’s okay this is love

Publié par mesdramascoreens dans Romance

On change de registre avec It’s okay this is love. Ici rien de spectaculaire, pas de mystérieux justicier ou d’individu au QI hors norme, juste une psychiatre qui rencontre lors d’une interview un écrivain réputé être un don juan. Comment ces deux caractères opposés vont-ils finir par s’apprivoiser ? Comment chacun va-t-il guérir l’autre ? C’est un drama adulte qui traite l’humain, les relations (familiales, amoureuses, amicales, professionnelles) et leurs subtilités, leurs difficultés. Au départ peu convaincue, je me suis ravisée et je ne regrette pas d’être allée au bout de ce drama. L’actrice principale, Gong Hyo Jin, est très bonne et la bande son qui ponctue les épisodes, moderne et intéressante dans les morceaux proposés.

yMxkSxa4ox2BgVlkV_QjbgnUakI

19 novembre 2016

7/ Liar Game

Publié par mesdramascoreens dans Société

Adapté du succès japonais éponyme, l’histoire prend place dans l’univers des émissions de jeux télévisés. Voici le synopsis proposé sur le site dramapassion :

Jusqu’où seriez-vous prêt à aller pour empocher plusieurs milllions ? Oublieriez-vous toute conscience et le moindre remord pour mener en bateau et détruire tous vos adversaires et vous emparer de leur argent ? Alors, le jeu de télé-réalité Liar Game, présenté par le sournoisement tordu maître de cérémonie Kang Do-Young, est fait pour vous ! Lorsque la jeune, innocente et crédule Nam Da-Young et le génie en psychologie humaine Ha Woo-Jin se retrouvent malgré eux mêlés à ce jeu, ils tentent tant bien que mal de survivre et découvrir ce qui se cache réellement derrière ce prétendu show télévisé…

Ici, pas de scènes sanglantes à la Battle royale ou à la Saw, les combats sont des luttes d’esprits, des affrontements intellectuels, psychologiques, de QI à QI, à coup de bluff et de stratégies. Le ton est donné dès le 1er épisode et présenté sous forme d’un tournoi on ne peut que se prendre au jeu. Avec un secret à élucider en fond d’intrigue, ce drama se veut profondément humaniste, car abordant les notions de loyauté et de confiance.

Image de prévisualisation YouTube
19 novembre 2016

6/ Queen of ambition

Publié par mesdramascoreens dans Société

C’est marrant comme parfois on reste dans un même thème… Après avoir exploré la mocheté du genre humain (cupidité, égoisme, lacheté) dans le drama précédent, Queen of ambition poursuit le genre, et là j’avoue, si je l’ai regardé jusqu’au bout, c’est parce que j’ai été intriguée de savoir comment on passe de l’amour à la haine même si la frontière est ténue, et aussi (c’est un ressort scénaristique connu mais qui fonctionne toujours visiblement) qui des 2 protagonistes montrés dans le 1er épisode (et aussi dans la vidéo promotionnelle mise en lien) est blessé et peut-être meurt ? 24 épisodes plus tard (c’est le drama le plus long que j’ai pu voir à ce jour), en passant par des intrigues et des manipulations, il reste un goût plutôt fade, tant pour le spectateur que pour les personnages je dirais…

Image de prévisualisation YouTube
19 novembre 2016

5/ Cunning single lady

Publié par mesdramascoreens dans Romance

Mon cinquième drama est un drama que je n’hésiterai pas à revoir, tant l’histoire et l’humour fonctionnaient bien. Il s’agit de Cunning single lady (aka Shy and single again)

Voici le synopsis :
Dans la vie, Na Aera sait qu’une femme a deux options : réussir seule ou se trouver un bon parti. Encouragée par sa mère, elle mise tout sur Cha Jungwoo, mais l’entreprise de ce dernier ne décolle pas et Aera finit par demander le divorce. Quelques années plus tard, alors qu’elle bataille dur pour s’en sortir financièrement, elle apprend que son ex-mari est finalement devenu un riche chaebol ! Elle décide donc de le séduire à nouveau, mais ce qu’elle ignore, c’est que ce dernier est bien déterminé à se venger d’elle pour l’avoir quitté au plus bas…

Mis à part le fait que l’histoire fait un clin d’oeil explicite à la success story du service de messagerie mobile Kakaotalk, l’analyse des sentiments qui découlent d’une relation amoureuse est bien gérée.

On constate aussi que le divorce est beaucoup moins accepté en Corée que dans les pays occidentaux, et le drama exprime bien l’ostracisme autour de ce statut social et qui pèse d’autant plus sur les femmes divorcées.

Contrairement aux dramas précédents qui se déroulaient dans l’univers du show bizz ou de la petite entreprise, on découvre ici l’ambiance grande entreprise, ses codes et ses pratiques, notamment le badge d’enregistrement que tout salarié coréen possède et garde autour du cou, les after work de groupe, etc.

Je recommande !!

Image de prévisualisation YouTube
19 novembre 2016

4/ Marry me, Mary !

Publié par mesdramascoreens dans Romance

Ayant du tomber sous le charme de l’acteur de Pretty man (lol), j’ai regardé un autre drama où il jouait dedans : Marry me, Mary ! (titre alternatif : Mary stayed out all night)

Voici le synopsis que l’on trouve sur internet : Mae Ri (se prononce Mé-ri, d’où l’anglicisation du prénom en Mary) est une jeune femme qui n’a aucune expérience en amour. En effet, son père, ancien homme d’affaires, cumule les dettes et elle n’a jamais eu l’occasion de rencontrer quelqu’un. Un jour, elle renverse un jeune homme qui n’est autre que Kang Mu Gyeol (l’acteur de Pretty man) chanteur dans un groupe indépendant. Elle se met à le suivre, espérant de lui qu’il signe une décharge de responsabilité concernant son accident.

Seulement, le père de Mae Ri retrouve un ancien ami qui lui règle ses dettes. Il fait donc la promesse que sa fille épousera son fils. Pour échapper à ce mariage forcé, Mae Ri demande de l’aide à Mu Gyeol qu’elle a recroisé entre temps, et fait croire à son père qu’elle s’est mariée avec lui. À partir de ce moment-là, sa route ne devait plus croiser celle de Mu Gyeol.

Seulement voilà, ils se retrouvent malgré eux embarqués dans leur propre mensonge !

Ce n’est pas la première fois que l’acteur utilise ses compétences pour jouer le rôle d’un musicien, un an avant Marry me, Mary ! il avait tourné You’re beautiful, un drama où il incarnait le leader hypocondriaque d’un groupe de musique. Pour le coup, dans Marry me, Mary! la musique est à l’honneur, les épisodes sont ponctués de scènes de répétitions et de concert.

Encore une fois, si je devais résumer ce drama, je dirais que plus que l’histoire en elle-même qui est un peu capillo-tractée, c’est l’univers que j’ai retenu : une esthétique baba cool faite de cheveux longs et de laine, une philosophie young never die et des musiques entêtantes !

Marry Me, Mary !_Big

19 novembre 2016

3/ Pretty man

Publié par mesdramascoreens dans Romance

Le troisième drama dans lequel je me suis lancée a été Pretty man (titre alternatif : Bel ami).

D’ailleurs il faut que je vous parle des titres alternatifs ! Un peu comme pour les films, il peut y avoir des variantes dans la traduction à l’export du titre, selon les pays. Par exemple, My love from the stars est aussi connu sous My love from another star ou You who came from the stars. Voilà, la parenthèse est close ^^

Donc, j’ai vu dans la liste des titres disponibles Bel ami, et j’ai de suite pensé au roman de Maupassant que j’avais lu au lycée. J’avais assez aimé l’histoire de cet homme intriguant et arriviste qui use de ses charmes pour se faire une place dans la haute bourgeoisie. J’ai donc voulu voir le 1er épisode par curiosité pour voir s’il y avait un lien. Dès les premières minutes, plus de doutes : les scénaristes coréens s’étaient effectivement inspirés d’une de nos références littéraires françaises !

Evidemment, seule la trame de base est similaire mais j’ai de suite adhéré à l’humour et aux personnages. Il est encore question dans ce drama d’un triangle amoureux (A aime B qui aime C ou A aime B et C aime A, bref), si bien qu’à une certaine période de ma découverte de l’univers drama, je me suis dit « et si on regroupait tous les amoureux éconduits dans un drama pour une séance de rattrapage entre coeurs brisés ? » XD

Il est à noter que les deux acteurs principaux sont aussi des chanteurs reconnus en Corée du sud, il arrive d’ailleurs souvent qu’un acteur soit aussi chanteur ou danseur, bref, ce sont des artistes pluri-disciplinaires.

Ce drama joue beaucoup sur le comique de situation, il est frais et léger, pas prise de tête, ce qui tranchait bien avec le précédent où les enjeux des personnages étaient autres selon moi. Une petite vidéo de présentation pour se faire une idée :

Image de prévisualisation YouTube
19 novembre 2016

2/ Miss Korea

Publié par mesdramascoreens dans Société

Le second drama que j’ai regardé a été Miss Korea. Après la performance et l’intensité des émotions trouvés en My love from the star, dur dur de se mettre quelque chose sous la dent. Alors je regarde les premiers épisodes de différents dramas sans vraiment accrocher jusqu’à ce que je tombe sur une scène mémorable où l’héroïne féminine de Miss Korea, Oh Ji Yeong, donne une leçon à son supérieur hiérarchique et me donne définitivement envie de poursuivre.

L’histoire prend place en 1997. Des années auparavant, Oh Ji Yeong était la fille plus la plus populaire du lycée. Aujourd’hui, elle est devenue une « elevator girl », employée par un bourreau qui la fait travailler d’arrache-pied toute la journée, sans même pouvoir manger ou cesser de sourire. Kim Hyeong Jun lui, possède une compagnie de cosmétiques à la limite de faire faillite. Ce dernier était dans le même lycée que Ji Yeong et la reconnaît un jour dans l’ascenseur du centre commercial où elle travaille. Afin de sauver sa compagnie, il propose à celle-ci de faire d’elle la prochaine Miss Korea avec l’aide de ses employés. Vont-ils y arriver ? Feront-ils cause commune malgré une histoire d’amour avortée quand ils étaient plus jeunes ?

Ce drama est tout particulier à mon cœur. Déjà, il se démarque en ce sens où la romance des 2 personnages principaux est abordée de façon secondaire et à la fois réaliste et adulte, préférant mettre en avant l’envers du décor de ce concours national et la ténacité de l’héroïne. Il permet également d’avoir une vision de la Corée en 1997, à une époque où il y avait encore des elevator girl, où porter un maillot une-pièce est une honte pour la famille des candidates et à l’époque de la naissance des premières BB crèmes. Enfin, je découvrais pour la première fois ce qui semble être une pratique courante et encore en usage aujourd’hui dans ce pays, le recours à des prêteurs sur gage qui deviennent forcément une menace pressante en cas de non paiement.

 

11831753_10207254762957500_8760336346603044841_n

19 novembre 2016

1/ My love from the stars

Publié par mesdramascoreens dans Science-fiction

Mon premier drama a été « My love from the star » avec une actrice de haut vol, plus habituée du grand écran mais qui, avec ce drama, revient à ses premières amours puisqu’elle a débuté sa carrière en 1998 avec un drama. Je parle de Jeon Ji-Hyun, une des rares actrices coréennes à s’être importée aux Etats-Unis. D’ailleurs, on sent que les moyens ont été mis dans ce drama qui a connu un grand succès lorsqu’il est sorti fin 2013-début 2014. Ca tombait bien, je l’ai regardé juste avant de partir en Corée histoire de me mettre dans l’ambiance. Et une fois sur place, quel plaisir de voir les acteurs en tête d’affiche de pub diverses et variées et d’entendre la bande son dans certaines boutiques !

Voici le synopsis de base : Doh Min-Joon vient d’une autre planète. Il est arrivé sur terre en 1609, à l’époque du royaume de Joseon, et vit aujourd’hui sous l’identité d’un professeur d’Université. Alors qu’il se prépare enfin à retourner chez lui, une jeune actrice célèbre emménage à côté de chez lui… Lui qui en 400 ans a toujours eu pour credo « ne t’attache pas à ce que tu ne pourras pas quitter aisément » restera t-il insensible à cette « star » alors même que la possibilité de rentrer sur sa planète se profile à l’horizon ? My love from the star est une belle histoire d’amour, la rencontre de deux solitudes, de deux forts caractères, et une réflexion sur le temps, sur fond d’intrigue criminelle. Rires, suspenses et larmes garantis !!

11900006_10207254756797346_961448804960402700_n

19 novembre 2016

Bonjour et bienvenue ^^

Publié par mesdramascoreens dans Non classé

Je m’appelle Laurence et je suis née à Séoul.

Je vous propose de partager ma passion des dramas coréens.

Vous retrouverez ici les dramas que j’ai pu visionner.

 

Bonne navigation !

Silklegal5 |
Un film pour ma tablette |
Dominique Provost-Chalkley |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Critiques cinéma (pour l�...
| Harry Potter
| CinéFilm