Mes dramas coréens

19 novembre 2016

8/ It’s okay this is love

Publié par mesdramascoreens dans Romance

On change de registre avec It’s okay this is love. Ici rien de spectaculaire, pas de mystérieux justicier ou d’individu au QI hors norme, juste une psychiatre qui rencontre lors d’une interview un écrivain réputé être un don juan. Comment ces deux caractères opposés vont-ils finir par s’apprivoiser ? Comment chacun va-t-il guérir l’autre ? C’est un drama adulte qui traite l’humain, les relations (familiales, amoureuses, amicales, professionnelles) et leurs subtilités, leurs difficultés. Au départ peu convaincue, je me suis ravisée et je ne regrette pas d’être allée au bout de ce drama. L’actrice principale, Gong Hyo Jin, est très bonne et la bande son qui ponctue les épisodes, moderne et intéressante dans les morceaux proposés.

yMxkSxa4ox2BgVlkV_QjbgnUakI

19 novembre 2016

5/ Cunning single lady

Publié par mesdramascoreens dans Romance

Mon cinquième drama est un drama que je n’hésiterai pas à revoir, tant l’histoire et l’humour fonctionnaient bien. Il s’agit de Cunning single lady (aka Shy and single again)

Voici le synopsis :
Dans la vie, Na Aera sait qu’une femme a deux options : réussir seule ou se trouver un bon parti. Encouragée par sa mère, elle mise tout sur Cha Jungwoo, mais l’entreprise de ce dernier ne décolle pas et Aera finit par demander le divorce. Quelques années plus tard, alors qu’elle bataille dur pour s’en sortir financièrement, elle apprend que son ex-mari est finalement devenu un riche chaebol ! Elle décide donc de le séduire à nouveau, mais ce qu’elle ignore, c’est que ce dernier est bien déterminé à se venger d’elle pour l’avoir quitté au plus bas…

Mis à part le fait que l’histoire fait un clin d’oeil explicite à la success story du service de messagerie mobile Kakaotalk, l’analyse des sentiments qui découlent d’une relation amoureuse est bien gérée.

On constate aussi que le divorce est beaucoup moins accepté en Corée que dans les pays occidentaux, et le drama exprime bien l’ostracisme autour de ce statut social et qui pèse d’autant plus sur les femmes divorcées.

Contrairement aux dramas précédents qui se déroulaient dans l’univers du show bizz ou de la petite entreprise, on découvre ici l’ambiance grande entreprise, ses codes et ses pratiques, notamment le badge d’enregistrement que tout salarié coréen possède et garde autour du cou, les after work de groupe, etc.

Je recommande !!

Image de prévisualisation YouTube
19 novembre 2016

4/ Marry me, Mary !

Publié par mesdramascoreens dans Romance

Ayant du tomber sous le charme de l’acteur de Pretty man (lol), j’ai regardé un autre drama où il jouait dedans : Marry me, Mary ! (titre alternatif : Mary stayed out all night)

Voici le synopsis que l’on trouve sur internet : Mae Ri (se prononce Mé-ri, d’où l’anglicisation du prénom en Mary) est une jeune femme qui n’a aucune expérience en amour. En effet, son père, ancien homme d’affaires, cumule les dettes et elle n’a jamais eu l’occasion de rencontrer quelqu’un. Un jour, elle renverse un jeune homme qui n’est autre que Kang Mu Gyeol (l’acteur de Pretty man) chanteur dans un groupe indépendant. Elle se met à le suivre, espérant de lui qu’il signe une décharge de responsabilité concernant son accident.

Seulement, le père de Mae Ri retrouve un ancien ami qui lui règle ses dettes. Il fait donc la promesse que sa fille épousera son fils. Pour échapper à ce mariage forcé, Mae Ri demande de l’aide à Mu Gyeol qu’elle a recroisé entre temps, et fait croire à son père qu’elle s’est mariée avec lui. À partir de ce moment-là, sa route ne devait plus croiser celle de Mu Gyeol.

Seulement voilà, ils se retrouvent malgré eux embarqués dans leur propre mensonge !

Ce n’est pas la première fois que l’acteur utilise ses compétences pour jouer le rôle d’un musicien, un an avant Marry me, Mary ! il avait tourné You’re beautiful, un drama où il incarnait le leader hypocondriaque d’un groupe de musique. Pour le coup, dans Marry me, Mary! la musique est à l’honneur, les épisodes sont ponctués de scènes de répétitions et de concert.

Encore une fois, si je devais résumer ce drama, je dirais que plus que l’histoire en elle-même qui est un peu capillo-tractée, c’est l’univers que j’ai retenu : une esthétique baba cool faite de cheveux longs et de laine, une philosophie young never die et des musiques entêtantes !

Marry Me, Mary !_Big

19 novembre 2016

3/ Pretty man

Publié par mesdramascoreens dans Romance

Le troisième drama dans lequel je me suis lancée a été Pretty man (titre alternatif : Bel ami).

D’ailleurs il faut que je vous parle des titres alternatifs ! Un peu comme pour les films, il peut y avoir des variantes dans la traduction à l’export du titre, selon les pays. Par exemple, My love from the stars est aussi connu sous My love from another star ou You who came from the stars. Voilà, la parenthèse est close ^^

Donc, j’ai vu dans la liste des titres disponibles Bel ami, et j’ai de suite pensé au roman de Maupassant que j’avais lu au lycée. J’avais assez aimé l’histoire de cet homme intriguant et arriviste qui use de ses charmes pour se faire une place dans la haute bourgeoisie. J’ai donc voulu voir le 1er épisode par curiosité pour voir s’il y avait un lien. Dès les premières minutes, plus de doutes : les scénaristes coréens s’étaient effectivement inspirés d’une de nos références littéraires françaises !

Evidemment, seule la trame de base est similaire mais j’ai de suite adhéré à l’humour et aux personnages. Il est encore question dans ce drama d’un triangle amoureux (A aime B qui aime C ou A aime B et C aime A, bref), si bien qu’à une certaine période de ma découverte de l’univers drama, je me suis dit « et si on regroupait tous les amoureux éconduits dans un drama pour une séance de rattrapage entre coeurs brisés ? » XD

Il est à noter que les deux acteurs principaux sont aussi des chanteurs reconnus en Corée du sud, il arrive d’ailleurs souvent qu’un acteur soit aussi chanteur ou danseur, bref, ce sont des artistes pluri-disciplinaires.

Ce drama joue beaucoup sur le comique de situation, il est frais et léger, pas prise de tête, ce qui tranchait bien avec le précédent où les enjeux des personnages étaient autres selon moi. Une petite vidéo de présentation pour se faire une idée :

Image de prévisualisation YouTube

Silklegal5 |
Un film pour ma tablette |
Dominique Provost-Chalkley |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Critiques cinéma (pour l�...
| Harry Potter
| CinéFilm